Privacy notice for Human Safety Net's Donors

1. La Fondation The Human Safety Net traite vos données personnelles
Fondazione Generali – The Human Safety Net ONLUS (ci-après également dénommée la Fondation THSN), dont le siège social est sis Piazza Duca degli Abruzzi 2, 34132, Trieste, traite vos données personnelles en qualité de contrôleur de données.

Si vous souhaitez recevoir plus d’informations, vous pouvez utiliser l’adresse postale ci-après :
Fondazione Generali – The Human Safety Net ONLUS, Piazza Duca degli Abruzzi n° 2, 34132 Trieste.

Si vous avez des questions ou souhaitez exercer l’un des droits concernant le traitement de vos données personnelles, vous pouvez contacter notre délégué à la : protection des données:

  • Par courrier électronique à l’adresse dpoag@generali.com
  • Par voie postale à l’adress Assicurazioni Generali, Piazza Tre Torri no. 1, 20145 Milano to the attention of the Data Protection Officer.


2. Comment utilisons-nous vos données personnelles et sur quelle base ?
Nous traitons vos données personnelles dans le cadre de dons numériques pour nous permettre de mener toutes les activités nécessaires à la gestion de vos dons numériques, comme, par exemple : 

(i)  l’envoi d’un reçu à des fins fiscales ;
(ii)  vous tenir informé des activités de la Fondation THSN ;

Le traitement de vos données personnelles aux fins susmentionnées s’avère nécessaire pour vous permettre de faire le don et permettre à la Fondation THSN de respecter les obligations contractuelles et les conditions légales auxquelles elle est soumise. Le traitement des données personnelles relatif à l’envoi de mises à jour sur nos activités et nos initiatives repose sur l’intérêt légitime de la Fondation THSN, dans les limites strictement nécessaires à la poursuite de cet intérêt légitime et sur un juste équilibre concernant vos droits et vos libertés fondamentales.


3. Pourquoi vous demandons-nous de fournir vos données personnelles ? 
Afin de gérer notre relation, la communication de vos données personnelles est obligatoire car elle est nécessaire à l’exécution de votre don à la Fondation THSN. 
Par conséquent, la non-communication ou la communication partielle ou incorrecte de ces données peut avoir pour conséquence d’empêcher la réalisation des activités demandées et empêcher la Fondation THSN de s’acquitter de ses obligations. 

 

4.    Quelles sont les données personnelles que nous utilisons ?Nous ne traitons que les données personnelles strictement nécessaires pour atteindre les objectifs indiqués ci-dessus. Il s’agit principalement de : 

(i) Données d’identification ;

(ii) Adresse e-mail,

ainsi que d’autres données personnelles que vous nous avez fournies, le cas échéant.
 

5. Avec qui partageons-nous vos données personnelles ?
Notre personnel traite vos données personnelles à l’aide de méthodes et de procédures, y compris informatisées, qui assurent un niveau de sécurité adéquat.
Vos données personnelles ne peuvent être partagées qu’avec des tiers à qui nous avons confié l’exécution de certaines activités liées à votre relation avec la société. Selon l’activité exécutée, les tiers agissent en tant que sous-traitants du traitement co-responsables ou contrôleurs des données autonomes. . 

Notre personnel et les tiers qui traitent vos données personnelles aux fins indiquées ci-dessus – à l’exception des contrôleurs des données autonomes – recevront des instructions adéquates sur les méthodes de traitement correctes. Vos données personnelles ne font pas l’objet d'une divulgation publique.

6. Où transférons-nous vos données personnelles ?
En règle générale, vos données personnelles ne sont pas transférées vers des pays en dehors de l’Espace économique européen.

Exceptionnellement, uniquement dans le but que nous avons décrit ci-dessus, nous pouvons transférer vos données personnelles à l’un des tiers mentionnés ci-dessus ou à une entité publique qui en fait la demande, y compris dans des pays en dehors de l’Espace économique européen. 

En tout état de cause, le transfert de données personnelles vous concernant doit être effectué dans le respect des normes et accords internationaux applicables, mais aussi par rapport à l’adoption de mesures appropriées (comme, par exemple, le transfert vers un pays qui offre des garanties adéquates en matière de protection des données ou adoptant des clauses contractuelles standard approuvées par la commission européenne). 


7. Quels sont les droits que vous pouvez exercer par rapport au traitement de vos données personnelles ?
En ce qui concerne vos données personnelles, vous pouvez exercer les droits suivants :
-  Droit d’accès – vous pouvez demander l’accès à vos données personnelles afin de savoir, par exemple, quelles données sont actuellement traitées par la société ;
-  Droit de rectification – vous pouvez demander à la société de corriger des données personnelles qui s’avèrent inexactes ou incomplètes ;
-  Droit à l’effacement – vous pouvez demander à la société d’effacer vos données personnelles dans l’un des cas suivants :
   a. Les données personnelles ne sont plus nécessaires au regard des finalités pour lesquelles elles ont été collectées ou traitées d’une autre manière ;
   b. Vous avez retiré votre consentement au traitement et il n’existe aucun autre motif légal qui justifie le traitement ;
   c. Vous vous êtes opposé à la prise de décision automatisée et il n’existe aucun autre motif légitime primordial qui justifie le traitement ;
   d. Les données personnelles ont été traitées de manière illégale ;
   e. Les données personnelles doivent être effacées conformément à une obligation légale qui est prévue par le droit de l’Union ou le droit de l’état membre auquel la société est soumise ;
    f. Les données personnelles ont été collectées dans le cadre de l’offre de services de la société de l’information.
-  Droit de restriction – vous pouvez demander à la société de limiter le traitement de vos données personnelles à leur seule conservation, dans l’un des cas suivants :
   a. vous avez contesté l’exactitude de vos données personnelles, pendant la période nécessaire pour permettre à la société de vérifier l’exactitude de vos données personnelles ; 
   b. le traitement est illégitime et, plutôt que d’effacer les données personnelles, vous demandez la restriction de leur utilisation ;
  c. la société n’a plus besoin de traiter vos données personnelles aux fins du traitement, mais celles-ci sont nécessaires pour la constatation, l’exercice ou la défense de droits en justice ;
 d. vous vous êtes opposé au traitement conformément au droit d’opposition et à la prise de décision automatisée, pendant que la société vérifie qu’il n’existe aucun autre motif légitime primordial qui justifie le traitement.
-  Droit à la portabilité – vous pouvez demander à la société de transférer les données personnelles que vous nous avez fournies à une autre organisation et/ou de recevoir vos données personnelles dans un format structuré, couramment utilisé et lisible par machine.

Si vous avez donné votre consentement au traitement des données personnelles, vous pouvez retirer ce consentement à tout moment, sans préjudice de la licéité du traitement effectué avant la révocation du consentement.

Si vos données personnelles ont été transférées en dehors de l’Espace économique européen, vous avez le droit d’obtenir une copie de ces données ainsi que l’indication du pays où elles ont été mises à disposition.

Vous pouvez exercer vos droits en contactant notre délégué à la protection des données aux contacts indiqués ci-dessus. Aucun frais ne sera facturé à la suite de votre demande, à moins que votre demande ne soit manifestement non fondée ou excessive.

8. Le droit de s’opposer au traitement de vos données personnelles
Vous avez le droit de vous opposer et de demander la cessation du traitement de vos données personnelles qui repose sur l’intérêt légitime (Cf. Comment utilisons-nous vos données personnelles et sur quelle base ?).


9. La possibilité de porter réclamation auprès de l’Autorité de Contrôle
Si vous constatez des irrégularités dans le traitement de vos données personnelles, vous pouvez porter réclamation auprès du garant pour la protection des données personnelles – Garante per la Protezione dei Dati Personali selon les modalités indiquées sur le site Web de l’autorité (www.garanteprivacy.it)

10. Pendant combien de temps conservons-nous vos données personnelles ?
Vos données personnelles sont conservées pendant toute la durée de votre relation existant avec nous, conformément à la législation en vigueur, sans préjudice des durées de conservation plus longues prévues par des réglementations spécifiques.


Modifications et mises à jour de la politique de confidentialité
Dans l’optique de changements futurs qui pourraient affecter la politique de confidentialité applicable, la Fondation THSN peut compléter et/ou mettre à jour la totalité ou une partie de la présente politique de confidentialité. Tout(e) modification, ajout ou mise à jour sera communiqué(e) conformément aux lois applicables sur le site Web de THSN,  www.thehumansafetynet.org

Glossaire

Pour vous aider à comprendre la politique de confidentialité que nous vous avons fournie, nous vous proposons une liste des définitions des principaux termes que nous avons inclus : 

Traitement : toute opération ou tout ensemble d’opérations sur les données personnelles ou ensembles de données personnelles, telles que la collecte, l’enregistrement, l’organisation, la structuration, la conservation, l’adaptation ou la modification, l’extraction, la consultation, l’utilisation, la communication par transmission, la diffusion ou toute autre forme de mise à disposition, le rapprochement ou l’interconnexion, la limitation, l’effacement ou la destruction, effectuées ou non à l'aide de procédés automatisés.

Données personnelles : toute information se rapportant, directement ou indirectement, à un individu (par exemple, son nom, un numéro d’identification, des données de localisation, un identifiant en ligne, ou un ou plusieurs éléments spécifiques propres à son identité physique, physiologique, génétique, psychique, économique, culturelle ou sociale, etc.).

Catégories particulières de données : données personnelles qui révèlent l’origine raciale ou ethnique, les opinions politiques, les convictions religieuses ou philosophiques ou l’appartenance syndicale, ainsi que les données génétiques, des données biométriques aux fins d’identifier un individu de manière unique, des données concernant la santé, la vie sexuelle ou l’orientation sexuelle de la personne.

Données génétiques : données personnelles relatives aux caractéristiques génétiques héréditaires ou acquises d’un individu qui donnent des informations uniques sur la physiologie ou l’état de santé de cet individu et qui résultent, notamment, d’une analyse d’un échantillon biologique de l’individu en question.

Données biométriques : données personnelles résultant d’un traitement technique spécifique, relatives aux caractéristiques physiques, physiologiques ou comportementales d’un individu, qui permettent ou confirment son identification unique, telles que des images faciales ou des données dactyloscopiques. 

Données concernant la santé : données personnelles relatives à la santé physique ou mentale d’un individu, y compris la prestation de services de soins de santé, qui révèlent des informations sur l’état de santé de cette personne.

Données judiciaires : données personnelles relatives aux condamnations pénales et aux infractions ou aux mesures de sécurité appliquées à un individu.

Personne concernée : individu dont les données personnelles font l’objet du traitement.

Contrôleur des données : personne physique ou morale, autorité publique, service ou autre organisme qui, seul ou conjointement avec d’autres, détermine les finalités et les moyens du traitement des données personnelles (par exemple, l’employeur est le contrôleur des données personnelles de ses salariés, car dans le cadre de la relation de travail, il détermine les finalités et les moyens de ce traitement).

Co-responsable du traitement : personne physique ou morale, autorité publique, service ou autre organisme qui, avec un autre contrôleur des données, détermine les finalités et les moyens du traitement des données personnelles.

Sous-traitant du traitement  : personne physique ou morale, autorité publique, service ou autre organisme qui traite des données personnelles pour le compte du contrôleur des données (par exemple, la société qui établit les fiches de paye des salariés pourrait être considérée comme un sous-traitant du traitement, car elle traite les données personnelles pour le compte d’une autre société, l’employeur).

Consentement  : toute manifestation de volonté, par laquelle la personne concernée accepte, par une déclaration ou par un acte positif clair, que des données personnelles la concernant fassent l’objet d’un traitement. Pour que le consentement soit valable, il doit être exprimé librement, il doit être spécifique à chaque opération de traitement, accompagné d’une politique de confidentialité et présenté sous une forme qui le distingue clairement des autres déclarations.

Violation de données personnelles : violation de la sécurité (physique ou informatique) entraînant de manière accidentelle ou illicite, la destruction, la perte, l’altération, la divulgation non autorisée ou l’accès non autorisé aux données personnelles transmises, stockées ou traitées d’une autre manière.

Délégué à la protection des données : sujet qui a pour mission d’exercer des fonctions d’appui aux fonctions de l’entreprise et activités de contrôle concernant le traitement des données personnelles. Il est également chargé de coopérer avec l’Autorité de contrôle et il est le point de contact, y compris avec les personnes concernées, pour les questions relatives au traitement des données personnelles.

Garant pour la protection des données personnelles : Autorité de contrôle italienne [homologue de la CNIL] en matière de protection des données personnelles.