Pour les

entrepreneurs réfugiés

France

Le programme The Human safety net pour les entrepreneurs réfugiés a été lancé en France en septembre 2017. Il a pour ambition d’accompagner les personnes qui bénéficient d’une protection internationale (asile ou protection subsidiaire) en leur permettant de redéfinir leur projet professionnel et de les accompagner s’ils le souhaitent dans l’entrepreneuriat.

Il part de trois constats :

-En France les personnes étrangères, dont les réfugiées, sont confrontées à de nombreux obstacles dans leur intégration professionnelle : seule une personne étrangère sur trois est en emploi 5 ans après son arrivée en France (OCDE, « Les indicateurs de l’intégration des immigrés 2015 », août 2015) ;

- Les personnes réfugiées sont dans des situations particulièrement vulnérables du fait d’un départ forcé de leur pays d’origine et de la difficulté qu’elles rencontrent à rentrer dans le droit commun ;

- Elles représentent néanmoins un réel potentiel pour la société d’accueil compte-tenu de leur richesse culturelle et de leurs compétences tant professionnelles que professionnelles.

ph credit: Bruno Zanzottera/ Parallelozero

Le programme

Le dispositif propose aux personnes réfugiées de les accompagner dans la définition de leur projet par la formation, le mentorat, le bénévolat de compétences ou encore l’insertion dans de grandes écoles, afin qu’elles acquièrent les compétences et les outils nécessaires pour s’intégrer et créer leur propre activité en France.

Si l’objectif est avant tout l’intégration dans la société d’accueil, l’entrepreneuriat est un fantastique levier de rencontre, de mise en mouvement et une occasion de gagner en confiance en soi.

PARTENAIRES IMPLIQUÉS

Singa
Wintegreat
La Ruche
 

Activités locales

Un programme d’incubation sur-mesure

Singa est un mouvement citoyen né en France en 2012 et visant à créer du lien entre personnes réfugiées et sociétés d’accueil.

Singa et THSN accompagnent les futurs entrepreneurs dans leur insertion socioprofessionnelle via un programme par étapes et sur mesure. Il permet aux personnes réfugiées de développer leurs idées (ateliers créatifs…), de suivre des formations spécifiques, de bâtir et d’éprouver leurs business plan (coaching individualisés), d’être mises en relation avec des experts de la société d’accueil afin de développer leurs réseaux de partenaires, investisseurs et clients potentiels.

En 2018, deux promotions d’entrepreneurs porteurs de 20 projets au total ont été accompagnées pendant une période de 6 mois. Les projets incubés relèvent de domaines variés comme l’art, la mode, la culture, la technologie, la restauration, l’insertion professionnelle, le conseil…

Crédit photo : Bruno Zanzottera  Parallelozero

each One met en mouvement et équipe les étudiants, citoyens, universités et entreprises pour construire une société où chaque potentiel et chaque différence crée de la valeur. Comment ? En concevant et déployant des programmes innovants de formation, d’accompagnement et d’inclusion pour permettre à toutes les parties prenantes de la société de saisir les opportunités que les personnes réfugiées ouvrent pour chacun. La fondation The Human Safety Net s’est associée à each One (alors Wintegreat), à ESCP Europe (campus de Paris) et à HEC pour financer et faire vivre un programme d’accompagnement sur-mesure de 12 semaines, dispensé à deux promotions d’environ 25 participants chaque année. Ce programme a permis aux personnes accompagnées de reprendre un parcours professionnel à la hauteur de leurs compétences, expériences et de leurs rêves.

La Ruche est une association qui depuis 2008 promeut l’innovation sociale et l’égalité des chances face à l’entrepreneuriat. Sa mission consiste notamment à accompagner les profils sous-représentés dans l’entrepreneuriat à travers des programmes d’accompagnement à la création d’entreprises et la gestion et l’animation d’espaces de travail. Les publics cibles sont des publics discriminés par le genre (les femmes par exemple), leur adresse géographique (quartiers prioritaires de la ville, la ruralité), leurs parcours atypiques (sans diplômes, NEET, etc.). Elle accompagne plus de 150 projets par an grâce à un fort réseau de mécènes, des pédagogies pragmatiques et des logiques de co-construction avec les acteurs locaux. En 2019, La Ruche comptait 8 antennes en France, chaque lieu avec ses spécificités locales.

Presse